Articles: Valeur:Panier  |  Paiement
AccueilRejoignez-nous sur Facebook Ajoutez aux favorisContactez-nous
Catalogue en ligne
[ Accueil ] [ Remonter ] [ Catalogue ] [ Conditions de vente ] [ Recherche ] [ Panier ] [ Paiement  ] [ Contact ] 


VOUS ETES ICI :INTERPRETES | SOPRANO - MEZZO |  Calvé Emma

      Calvé Emma
Emma Calvé Ref: MR533



Emma CALVÉ
La Diva de la Belle Epoque

01.Carmen : Habanera (Bizet) Pathé 0273 (1920)
02.Carmen : Seguedille Gramo. GT 3285 (1902)
03.Carmen : Chanson bohème Pathé 0275 (1920)
04.Carmen : « Non, tu ne m’aimes pas » avec Charles Dalmores Victor 89819 (1908)
05.Carmen : Air des cartes Pathé 0273 (1920)
06.Sapho : « Pendant un an... » (Massenet) Pathé 0290 (1920)
07.La Vivandière « Viens avec nous... » (Godard) Pathé 0290 (1920)
08.La Perle du Brésil « Charmant oiseau » (F. David) Pathé 0276 (1920)
09.Amadis « Amour, que veux-tu de moi ... » (Lully) Pathé 0288 (1920)
10.Les Contes d’Hoffmann : Barcarolle (Offenbach) Pathé 0275 (1930)
11.La Norma : « Caste diva » (Bellini) Pathé 0277 (1920)
12.Cavalleria Rusticana « Voi lo sapete » (Mascagni) Pathé 0274 (1920)
13.Les Noces de Figaro : « Mon coeur soupire » (Mozart) Pathé 0277 (1920
14. In questa tomba oscura (Beethoven) Pathé 0277 (1920)
15.Barcarolle « Dites, la jeune belle » (Gounod) Pathé 0275 (1920)
16.Sérénade « Quand tu chantes... » (Gounod) Pathé 0275 (1920)
17.Magali (Vieil air provençal) Gramo. GT 3282 (1920)
18.Le Rondel de l’adieu (I. de Lara) Pathé 3194 (1920)
19.Enchantement (Composé par Massenet, sur un motif d’Hérodiade) GT 3283 (1920)
20.Sérénade du Passant (Massenet) GT 3289 (1902)
21.L’heure exquise (Reynaldo Hahn) Pathé 3193 (1920)
22.Derniers voeux (Reynaldo Hahn) Pathé 3193 (1920)
23.Ma voisine (A.Coring-Thomas) Pathé 3194 (1920)
24.Clavelitos (Valverde) Pathé 3195 (1920)
25.Coplas Andaluz (Air espagnol) Pathé 3195 (1920)
26.Chanson espagnole (Yradier) Victor (1908)
27.La Marseillaise (Rouget de Lisle) Gramo DB 162 (1916)
28.Dernier message d’Emma Calvé : (Collection Dumazert —1943 —publié
pour la première fois en Association française de gramophilie, 1946)
Emma Calvé que l’on redécouvre aujourd’hui (un musée lui est
consacré à Millau) brille, comme la plus complète, la plus diverse, la plus
attachante des divas de ce qu’on est convenu de nommer « La Belle Epoque ».
Dès l’enfance, dès l’époque où j’ai pris goût à la musique, au chant,
à l’opéra, elle m’a fasciné. Plus que la Patti, dont le phonographe débutant n’avait pu
capter qu’une image décatie, elle représentait tous les prestiges du « bel canto ». A vrai
dire, de même que pour sa contemporaine Nellie Melba, la machine encore incertaine n’a
guère été plus performante à son égard. Néanmoins, elle nous a légué, toujours en
pleine possession de ses moyens exceptionnels, un nombre suffisant de cires qui nous
permettent d’apprécier, sinon en totalité, l’ampleur et la qualité de sa voix, du moins son
phrasé, son autorité, son charme, et sa technique sans faille. Car c’est peut-être le plus
important, quelle leçon pour les jeunes apprentis chanteurs ! Elle aimait à parler de ses
« quatre voix ». Non pas miracle de la nature, mais une maîtrise consciente de quatre
registres admirablement soudés, depuis le grave, qui l’a parfois fait classer parmi les
mezzos, jusqu’au suraigu « mixte », qui permettait à ce lyrique dramatique de flirter avec
les audaces de la « colorature ». Au cours de sa longue carrière, elle a presque tout
chanté, tout joué : Santuzza, Carmen, Ophélie, Lucia, Traviata et tutti quanti...
Merveilleuse Diva, à qui nous sommes heureux de rendre ici un hommage
pieux. Nous avons fait tout le possible pour régénérer l’essentiel de ces phonogrammes
archaïques.


Version CD 10,83 € HT (TVA à 20%)

VOUS ETES ICI :INTERPRETES | SOPRANO - MEZZO |  Calvé Emma