1. Accueil
  2. Login
  3. Panier
  4. Paiement

Genevieve de Paris -Mirouze 2 CD

Genevieve de Paris -Mirouze 2 CD

Ref: MR807

Musique de Marcel MIROUZE, Livret de l'auteur avec Gabriel BOISSY

Geneviève : Janine MICHEAU Priscilla : Jane ROLLAND Attila: Pierre NOUGARO
Flavien: Lucien LOVANO Rikimer : Jacques BOUET Sedulius: Jean GIRAUDEAU
Sextius : Charles CAMBON Le Laboureur, Le Bossu, Le Mendiant : René LENOTY
Bérik: Louis NOGUERA Viorix : Joseph PEYRON
Trois femmes : Yvette Darras, Freda Betty, Germaine Dara
Trois hommes : Jean Clairville, Jacques Pruvost, Pierre Sauget
Solistes, orchestre Radio-Lyrique, chœurs de la Radiodiffusion Française
chef des chœurs : René ALIX, Maîtrise, chef des chœurs : Jacques JUINOT
sous la direction de l'Auteur, Marcel MIROUZE ORTF 22 janvier 1953
CONCERTO pour PIANO et ORCHESTRE
créé au Théâtre de La Fenice de Venise en 1956 par Mme Henriette Faure
Henriette FAURE (piano)
Orchestre de la Radio Suisse Italienne "Radio Svizzera Italiana"
Otmar NUSSIO circa 1957
Présentation
Marcel Mirouze né à Toulouse le 24 septembre 1906 et mort d'un accident de voiture le 1er août 1957 alors qu'il regagnait son domicile de Nice. Il avait obtenu son premier prix de violon à Toulouse puis au Conservatoire, mais s'était consacré à la direction d'orchestre et à la composition avec Henri Busser qui le présenta au Prix de Rome. Il fut vite engagé par les Ballets russes du Marquis de Cuevas alors qu'il avait fondé l'orchestre de Radio-Nice avant la guerre et il fut probablement le premier chef à diriger le Sacre du Printemps par cœur. Il composa de nombreuses partitions symphoniques pour le concert, le ballet ou pour le cinéma et son opéra Geneviève de Paris peut être considéré comme l'aboutissement de son œuvre et de sa foi en une France à peine délivrée du nazisme. Présenté au piano au comité de lecture de l'Opéra avec le concours de Régine Crespin en 1950, il y fut reçu avant d'être créé avec succès en plein air, un soir d'orage, aux arènes de Fourvière à Lyon avec une distribution toulousaine, Crespin, Mesplé et son grand ami de Conservatoire, Pierre Nougaro. Heureusement, il fut repris peu après à Paris à la radio, avec une distribution différente à part Pierre Nougaro. Malheureusement sa mort subite en 1957 advint avant la création de l'œuvre à l'Opéra qui, sans l'ardeur de son auteur, tomba dans l'oubli jusqu'à aujourd'hui. Le concerto pour piano qui l'accompagne, fut créé à La Fenice de Venise en 1956 par Henriette Faure, la propre sœur d'Edgar Faure, assistante de Marguerite Long et une des disciples les plus appréciée de Ravel, dont quelques enregistrements ont été fort heureusement préservés par son dernier mari qui nous y avait donné accès. Le fils de Marcel Mirouze, Jean-Pierre est lui aussi artiste et compositeur, il a assisté Pierre Henry, réalisé des musiques de films et de chansons célèbres et a réalisé seul ou en collaboration avec François Reichenbach des films sur Maurice Béjart, Rostropovitch, Ivry Gitlis et Martha Argerich au Festival de Vence par exemple.




Prix : 19.00 (Including TVA at 20%)


Vu precedemment